Mieux-être au travail. La SNCF crée sa CARE ACADEMY

Prévention Santé
2 minutes
Carde Academy SNCF
Pour favoriser le mieux être au travail de ses collaborateurs, Groupe SNCF a créé CARE ACADEMY : une nouvelle offre de services assurée par des salariés « ambassadeurs ». Interview de Virginie Leblanc, dirigeante et cofondatrice de CARE ACADEMY.
Pour favoriser le mieux être au travail de ses collaborateurs, Groupe SNCF a créé CARE ACADEMY : une nouvelle offre de services assurée par des salariés « ambassadeurs ». Interview de Virginie Leblanc, dirigeante et cofondatrice de CARE ACADEMY.

Comment est née CARE ACADEMY au sein du Groupe SNCF?

Cette idée est née suite à différents échanges portés sur le réseau social interne du Groupe SNCF (SNCF Mixité). Nous sommes trois salariées à l’origine de cette initiative : comment proposer une offre de mieux-être au travail au sein du Groupe.

Comment avez-vous testé ce concept ?

Grâce à l’intraprenariat, avec des premiers moyens alloués et un premier financement. Ce process interne – qui s’apparente à de l’incubation – permet de prototyper une innovation et de la tester auprès des collaborateurs pour faire la preuve du concept.

Concrètement, quelles sont les interventions proposées ?

L’offre est centrée sur les techniques de récupération pour rester en forme au travail (physique et cerveau).

Elle s ‘adresse à tous les salariés du groupe et peu être proposée en distanciel, présentiel ou en mode hybride. Une vingtaine de kits d’interventions est disponible. Tout est très encadré.

Depuis le début, 8 400 salariés ont bénéficié de nos prestations. Au 1er semestre 2022, 1644 collaborateurs.

Prévenir, soigner. Quel est l’objectif visé ?

L’objectif est d’aider les salariés à devenir leur propre coach de mieux-être au travail. Mieux se connaître est la première étape pour mieux prendre soin de soi.

Lorsque vous connaissez vos propres signaux d’alerte, vos curseurs liés à une douleur ou à un état de fatigue, vous pouvez agir mieux et plus vite.

Qui peut dispenser ces ateliers de récupération ?

Ils sont assurés par des salariés du groupe certifiés (diplômés) dans telle ou telle expertise : yoga, respiration, relaxation, pleine conscience, sophrologie…

Cette communauté grandit tous les jours. Régulièrement, de nouveaux salariés nous sollicitent pour monter à bord de CARE ACADEMY. Leur première motivation est de partager et transmettre à leurs collègues.

Quels salariés peuvent en bénéficier ?

Dans toute la France, sur les différents sites et filiales, les managers peuvent choisir une intervention ponctuelle (atelier, conférence, forum) ou sous la forme d’un parcours avec différentes thématiques. Il existe aussi des parcours sur-mesure, à la carte.

Autrement dit, les managers, les formateurs, les RH, les responsables QVT sont à la fois nos clients et nos ambassadeurs.

Vous parlez de “clients” ?

Nous sommes une business unit qui dispose de son propre compte d’exploitation, de son propre business model. Il y a bien une facturation entre nous et le service qui souhaite une intervention.

C’est ce qu’on appelle de l’économie circulaire du mieux-être au travail. Tout le monde s’y retrouve. Des entreprises m’ont déjà contactée pour présenter notre modèle hybride, marchand-non marchand.

Comment votre kit d'interventions s'enrichit ?

Je viens de créer un serious game sur la thématique du dos. Un jeu de plateau où seule l’équipe gagne.

Ce jeu de cartes invite, via une histoire, à pratiquer les bons gestes et bonnes postures, le tout animé par un scoring. La gamification est un bon levier pour éveiller les consciences et favoriser les changements de comportements.

(* Virginie Leblanc a occupé différentes fonctions au sein du Groupe SNCF : RRH, consultante en management des organisations, responsable en développement des managers à la fois en business unit et niveau corporate.)

Contactez-nous