Comment aborder l’activité physique en entreprise

Sport en Entreprise
3 minutes
Sans donner de leçon ni de recette miracle, il existe diverses solutions pour faire passer des messages dans l’entreprise sur les bienfaits de l’activité physique.
Sans donner de leçon ni de recette miracle, il existe diverses solutions pour faire passer des messages dans l’entreprise sur les bienfaits de l’activité physique.

Casser le mythe des 10 000 pas

Non. Contrairement à ce qu’affirment certaines applications, montres et bracelets connectés, il ne faut pas faire 10 000 pas par jour pour rester en bonne santé. Pour faire passer des messages simples et motivants, certaines idées reçues méritent d’être oubliées. Mieux vaut communiquer sur des objectif réalisables et validés scientifiquement : 6000 pas par jour, cinq fois par semaine.

L’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité (ONAPS) avance des bienfaits pour la santé physique et mentale en commençant tout simplement par marcher quotidiennement 30 minutes.

Imaginer des séances « 0 minute »

Se muscler ou travailler son équilibre tout en travaillant, c’est possible. C’est en tout cas ce que met en scène Mangerbouger.fr avec son programme « Ma séance de sport 0 minute ». Concrètement, la plate-forme de Santé Publique France partage plusieurs astuces, sous forme de vidéos courtes pour intégrer l’activité physique dans son quotidien.

Un exemple ? Décoller les pieds du sol pendant 15 secondes lorsqu’on est assis à son bureau, et répéter l’effort trois fois.

Partager des infographies

Plutôt que de noyer vos collaborateurs sous une vague de messages fleuves maintes fois répétées, orientez-les vers le travail de l’Observatoire national de l’activité physique (ONAPS) qui condense son expertise sous forme d’infographies.

Ces outils de communication, simples et intuitifs, permettent de comprendre, en quelques secondes, la différence entre sédentarité et activité physique ou les bénéfices d’un effort quotidien, qu’il soit modéré ou soutenu.

Organiser des séances en visio

Pour s’adapter à la normalisation du télétravail, de nombreuses entreprises optent, dans une démarche de prévention, pour l’organisation de séances d’activité physique en visioconférence. L’objectif est double : outre les bénéfices réels pour la santé (réduction du stress, de l’anxiété ou des troubles musculo-squelettiques), les séances servent également à recréer des échanges et favoriser la cohésion d’équipe même à distance.

Mêler activité physique et action solidaire

GRDF a déjà invité ses équipes à faire un maximum de pas pour transformer l’énergie collective en paniers repas au profit des Banques Alimentaires. BPCE amplifie chaque année sa mobilisation contre le cancer du sein, en organisant le « challenge #Generose ». De son côté, Heineken invite ses salariés à choisir 3 associations solidaires dans le cadre d’un jeu connecté d’activité physique.

Organisés et animés via une application mobile, les challenges solidaires transforment l’activité physique des participants en don. En fin d’opération, un chèque est remis à l’association ou à la fondation choisie : recherche contre le cancer, banques alimentaires, handicap, aide aux publics défavorisés…

Faire le test de l’escalier entre collègues

Si on vous dit qu’il est possible d’évaluer sa condition physique, en cinq minutes, sans réaliser une batterie de tests ? François Carré, cardiologue et médecin du sport au CHU de Rennes, en est convaincu et propose à ses patients de se jauger grâce au « test de l’escalier ».

Le principe est simple : monter un maximum d’étages en courant. « Ce test est considéré comme le meilleur marqueur d’espérance de vie. C’est le capital santé de quelqu’un », détaille le médecin au Parisien. Si vous abdiquez au sixième étage, pas d’inquiétude : votre condition physique est bonne. En revanche, pour ceux qui s’essoufflent avant le deuxième, il est recommandé de consulter un médecin et repenser son mode de vie.

Répondre à 9 questions très simples

« Etes-vous actif, inactif, sédentaire ? ». Grâce au questionnaire Ricci&Gagnon (imaginé par l’Université de Montréal), chaque collaborateur peut s’évaluer pour déterminer son profil rapidement à l’aide de 9 questions très simples.

Un questionnaire que les managers peuvent tester avant de le partager à tous les collaborateurs. Objectif premier : faciliter la prise de conscience liée à l’inactivité physique ou à la sédentarité.

Avec des données collectives et anonymisées (notamment via une application mobile), l’entreprise peut aussi mesurer le comportement global de ses équipes en matière d’activité physique et imaginer un plan d’actions QVT / santé.

Etienne Caillebotte

Contactez-nous