Quels sont les 5 dangers de la sédentarité sur notre santé ?

Activité physique Sédentarité
4 minutes
Personne allongé sur un canapé avec un livre sur la tête
La chaise, inoffensif objet du quotidien ou instrument mortel ? On exagère à peine ! Oui, rester assis trop longtemps peut tuer. Véritable enjeu de santé publique, la sédentarité constitue la première cause de mortalité évitable dans nos sociétés. Quelles en sont les 5 principales maladies chroniques ?
La chaise, inoffensif objet du quotidien ou instrument mortel ? On exagère à peine ! Oui, rester assis trop longtemps peut tuer. Véritable enjeu de santé publique, la sédentarité constitue la première cause de mortalité évitable dans nos sociétés. Quelles en sont les 5 principales maladies chroniques ?

Mode de vie sédentaire : les organismes de santé publique tirent la sonnette d’alarme

Piqûre de rappel : la sédentarité se définit comme un temps prolongé en position assise ou allongé pendant le temps d’éveil. Dr François Carré, médecin cardiologue précise « qu’être sédentaire, c’est rester assis au moins sept heures en moyenne » .

En revanche, on parlera d’inactivité physique lorsqu’une personne pratiquera moins de 150 minutes d’activité physique modérée par semaine.

Alors que notre condition d’humain ne demande qu’à bouger, nos rythmes de vie modernes ont réduit les occasions de pratiquer une activité physique régulière. Effectivement… Netflix est nettement plus tentant que de labourer son champ après une journée au bureau.

Et comme si cela ne suffisait pas, les confinements successifs ont aggravé une situation déjà préoccupante avant 2020.

La sédentarité à l’origine d’au moins cinq maladies chroniques

Cœur, cerveau, veines, articulations. Aucune cellule n’est épargnée par les effets pervers de la sédentarité. Lorsque nous restons immobiles, c’est tout une réaction en chaîne qui s’enclenche. Notre taux de cholestérol et de graisse augmentent ainsi que notre résistance à l’insuline (l’hormone qui fait baisser le taux de sucre dans le sang) . Des dizaines de maladies chroniques ont ainsi de fortes chances de se déclarer chez des personnes sédentaires. Voici les plus communes :

1)      Le diabète 

L’Assurance Maladie alerte sur des cas de diabète de type 2 liés à l’hygiène de vie et notamment la sédentarité. La position assise répétée favorise la hausse du taux de glycémie et la résistance à l’insuline. La sédentarité constitue un facteur de risque de développer un diabète de type 2 (plus 14 % pour 2 heures passées quotidiennement devant la télévision).

2)  L’obésité

L’obésité s’illustre  par l’accumulation excessive de graisses corporelles et une sévère prise de poids. Maladie chronique à part entière, elle est due à un déséquilibre entre le nombre de calories dépensées et le nombre de calories consommées. Et puisque sédentarité rime avec très peu de dépense énergétique, c’est une cause majeure de la survenue de cette maladie. Elle entraîne dans son sillage troubles respiratoires, maladies cardiovasculaires ou encore diabète.

3)      L’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires

Notre cœur est un muscle qui a besoin d’être stimulé. Sans une activité régulière, la tension artérielle grimpe, les graisses autour des parois s’accumulent et ouvrent la voie à un grand nombre de maladies cardiovasculaires. Il a été prouvé que les temps de sédentarité sont associés à une augmentation de l’incidence des maladies cardiovasculaires.

4)      La dépression

Un esprit sain dans un corps sain. Cette étude américaine a de nouveau prouvé la véracité de ce vieux proverbe en émettant l’hypothèse d’un lien existant entre dépression et sédentarité. Les conclusions sont assez édifiantes : une baisse d’activité provoque des états anxieux et dépressifs, accompagnés d’un sentiment de solitude et de stress. En outre, le télétravail à outrance des derniers mois a fortement accentué les risques psychosociaux (RPS) dans la sphère professionnelle.

5)      Le cancer

L’OMS classe le cancer comme maladie chronique puisque de nouveaux traitements permettent de vivre plus longtemps avec la maladie. Une fois encore, les effets de la sédentarité sont dévastateurs. Elle contribue à la survenue de certains cancers comme le cancer du sein et le cancer et de l’utérus. La sédentarité a un effet indirect en favorisant l’obésité et l’obésité abdominale, facteurs de risque majeurs dans l’initiation et le développement des cancers du sein et du côlon.

Activité physique quotidienne : vaincre la sédentarité par la gamification ?

Les recommandations de l’OMS sont formelles, chaque adulte devrait pratiquer 30 minutes d’activité physique modérée par jour et limiter le plus possible les postures assises et immobiles prolongées.

Cela dit… Emporté·e·s par le quotidien, penser à se dégourdir les jambes est souvent plus difficile qu’il n’y paraît. Nous avons aujourd’hui besoin d’incitatifs pour reprendre une activité physique. La gamification, en extérieur ou via un objet connecté, se présente ainsi comme une alliée de choix pour initier des changements d’habitude. Se plonger dans un univers, sortir de la monotonie d’un nombre de pas journaliers, challenger les collègues ou renforcer les liens sociaux apportent des premiers éléments de réponse à un enjeu d’utilité publique !

Contactez-nous