Pourquoi les challenges solidaires réussissent-ils à mobiliser les salariés ?

RSE
3 minutes
En entreprise, les démarches RSE permettent de mobiliser les salariés autour d’une cause commune. Dans cette logique, les challenges solidaires gagnent du terrain. Retour sur les raisons du succès de ces opérations.
En entreprise, les démarches RSE permettent de mobiliser les salariés autour d’une cause commune. Dans cette logique, les challenges solidaires gagnent du terrain. Retour sur les raisons du succès de ces opérations.

L’action solidaire, accélérateur d’engagement et de sens

Changement de priorités du côté des salariés Français. Désormais, le salaire passe en second plan après le bien-être au travail et l’adhésion aux valeurs de l’entreprise. Epanouissement personnel et professionnel font partie d’un nouvel équilibre de vie recherché.

Nouveaux leviers porteurs de sens

Les actions solidaires font justement partie de ces nouveaux leviers porteurs de sens et au service de l’expérience collaborateurs.

Solidarité avec les plus fragiles, lutte contre l’exclusion ou les inégalités, le panel est large et les causes, multiples. Les entreprises soutiennent ces actions de plusieurs manières : tout au long de l’année, à l’occasion d’un temps fort thématique (Octobre Rose, Movember, etc.) ou encore sous la forme de mécénat ou de fondation.

Les Français sont en quête de sens au travail. Les entreprises l’ont bien compris et offrent à leurs collaborateurs le moyen de partir à la recherche de ce nouveau Graal.

Engagement des collaborateurs

Quel que soit le format, l’objectif est avant tout de réunir les salariés autour d’un projet qui dépasse le simple cadre du travail et de nourrir cette fameuse quête de sens.

L’entreprise change alors de dimension et devient un lieu de vie citoyenne, d’entraide et de responsabilités.

Une démarche globale qui pèse sur l’engagement des collaborateurs et sur l’alignement des équipes avec les valeurs portées par l’organisation. Les collaborateurs se sentent utiles, valorisés et se montrent généralement plus impliqués.

 

L'activité physique "solidaire" : un moyen de faire cause commune ?

De la petite action mensuelle comme l’arrondi sur le salaire à la journée bénévole au sein d’une association en passant par la collecte alimentaire, il existe de multiples initiatives solidaires,

L’activité physique « solidaire » fait également partie des solutions utilisées par les entreprises pour porter leurs engagements. Organisée sous la forme d’un challenge collectif, l’idée est de cumuler des points, de se challenger et de s’encourager, le tout au profit d’une cause ou d’une association.

En proposant à ses équipes de bouger au profit d’Octobre Rose (lutte contre le cancer du sein) dans le cadre d’un challenge d’activité physique solidaire, Macif Finance Épargne a atteint un taux de participation révélateur : 95 % des salariés engagés dans le jeu proposé sont allés jusqu’au bout de l’initiative.

Le Defigena Challenge (un challenge de pas et une course pour récolter des dons au profit de la lutte contre la mucoviscidose) a longtemps été un rendez-vous présentiel organisé par Adelaïde Group. Covid oblige, il s’est mué en événement connecté avec un engouement resté intact.

Des actions collectives pour éveiller les consciences

Dans le cas d’un challenge solidaire alimenté par l’activité physique des salariés, la règle du jeu est simple : le collaborateur agit, cumule des points, hisse son équipe en tête du classement, encourage ses coéquipiers… pour soutenir une cause commune et faire grimper un compteur de dons. 

Bien que 86 % des salariés considèrent que la RSE est un sujet important, peu en connaissent réellement les contours précis. Dans ce qui apparaît clairement comme un manque de compréhension, difficile d’impliquer les troupes. Les ateliers et autres communications doivent être associés à de l’action, à du palpable afin de consolider l’implication et faire passer des messages, durablement.

Le challenge solidaire permet de fédérer le plus grand nombre (conséquence de l’effet de groupe ?) et surtout de faire agir concrètement les collaborateurs. Une mise en action concrète qui permet d’inscrire la prise de conscience dans la durée.

Contactez-nous