Des bureaux qui favorisent le bien-être

Prévention Santé au Travail & QVT RSE
3 minutes
Comment les entreprises peuvent réinventer les espaces de travail pour favoriser la santé des collaborateurs ? Bureaux adaptés, temps alloués à la prévention santé, applications e-santé… Zoom sur quelques exemples.
Comment les entreprises peuvent réinventer les espaces de travail pour favoriser la santé des collaborateurs ? Bureaux adaptés, temps alloués à la prévention santé, applications e-santé… Zoom sur quelques exemples.

Emma 2040, votre collègue du futur ?

Imaginez une entreprise où la majorité des salariés se transforment en “Emma 2040, le collègue du futur” : un dos voûté (à cause d’une assise prolongée), des varices (dûes à une mauvaise circulation sanguine), des yeux injectés de sang (du fait d’un travail intense sur les écrans), poignets et jambes gonflés, teint jaunâtre dû au manque de lumière naturelle…

Ce profil type est né de l’étude “Le collègue du futur”, à partir d’un échantillon de 3003 participants en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Un prototype, en taille réelle, a même été conçu pour marquer les esprits.

Pour éviter de transformer leurs salariés en “Emma 2040”, les entreprises ont tout intérêt à jouer pleinement leur rôle en matière de prévention santé en modifiant les espaces de travail et en développant de nouvelles actions.

Lumière, sommeil, activités physiques

La Fabrique Spinoza vient de publier une étude intitulée  “Santé Positive” (janvier 2022) qui met en avant les déterminants de santé, notamment sur le lieu de travail, comme par exemple, l’activité physique, la lumière ou le sommeil.

Activité physique
Pour lutter contre la sédentarité, les entreprises incitent leurs salariés à pratiquer une activité physique régulière ou, à minima, à se lever régulièrement.

Dernièrement, les séances d’activité physique proposées en visio ont connu un large plébiscite. Même chose pour les challenges connectés d’activité physique qui transforment les mouvements du quotidien en points bonus et défis ludiques.

Lumière
Le soleil, la lumière, et des grandes fenêtres sur l’extérieur font partie des premiers critères cités parmi les indispensables d’un espace de travail tourné vers la qualité de vie.

Karl Ryberg, architecte, psychologue, explique comment la lumière influence notre santé. « La lumière est connectée au cerveau reptilien de sorte qu’une lumière de mauvaise qualité nous place neurologiquement en situation de crise.”

Sommeil
La qualité du sommeil fait également partie des nouveaux enjeux de prévention santé. 8 % des absences des salariés seraient liées à des problèmes d’insomnie. De nouveaux espaces se réinventent donc au sein même de l’entreprise.

Renault a installé des “Calm Space”, Blablacar, Orange ou encore la Banque Postale proposent également des salles ou des cocons propices aux micro-siestes.

Des applications e-santé pour les salariés

Dans cette logique de bureaux qui se transforment en parcours santé, les applications e-santé trouvent leur place dans les boîte à outils des RH. En voici quelques exemples.

Activité physique
Certaines applications permettent d’encourager l’exercice physique au quotidien grâce à des challenges connectés, des séances d’activité physique en visio, des webinaires santé… EDF, AG2R La Mondiale, Volvo, Seb, ont déjà fait bouger leurs salariés grâce aux jeux proposés.

Santé mentale
L’application Mindler propose par exemple des rendez-vous avec des psychologues. Avec Moodwork, ​​les RH peuvent prévenir les risques grâce à différents indicateurs. De leur côté, les salariés peuvent s’auto-évaluer avec des tests ou des programmes d’e-learning.

Posture
ErgoSanté, entreprise spécialisée dans l’adaptation des postes de travail a présenté sa nouvelle application qui utilise l’intelligence artificielle pour analyser les mouvements du corps dans le but de prévenir les troubles musculo-squelettiques.

Et demain, vers des tickets e-santé ?

A l’image des chèques restaurants ou des chèques vacances, les entreprises et leurs mutuelles proposeront peut-être demain des “tickets E-santé” (santé physique, santé mentale, sommeil, obésité, alimentation…) pour permettre aux collaborateurs de devenir acteurs de leur santé. La tendance est bien là. En Europe, les possibilités de remboursement pour les applications de santé devraient considérablement avancer au cours des prochaines années.

Contactez-nous